Koen Broucke:                      La Ville abandonnée

Koen Broucke: La Ville abandonnée

06-03-2022 - 22-05-2022
expo - Sint-Amands

L'Apocalypse ou la fin des temps. Dans cette exposition, Koen Broucke (°1965) s'inspire du phénomène du désastre : les destructions de la Première Guerre mondiale, aussi bien que les inondations. La Ville abandonnée, l'œuvre énigmatique de Fernand Khnopff et la gloire passée de Bruges-la-morte fonctionnent comme métaphore. Le déclin de l'Occident est représenté dans une série de dessins, d'aquarelles et de peintures. La section littéraire est complétée par Stefan Zweig, Émile Verhaeren et Georges Rodenbach. Zweig était un ami proche d'Émile Verhaeren, séjournait régulièrement en Belgique et était fasciné par Bruges-la-morte. La Première Guerre mondiale a tout chamboulé. L'exposition est liée au livre récemment publié : Stefan Zweig, Het land tussen de talen.


Exposition ouverte pendant les week-ends (11-18h) ou sur réservation en semaine. Fermé le lundi. Ouverture de l’exposition avec présentation du livre Het land tussen de talen et une performance de Koen Broucke: le dimanche 6 mars 2022 à 11h.




Koen Broucke (°1965) est une personnalité polyvalente : il est avant tout un artiste et un historien, mais aussi un pianiste doué. Il aime marcher - c'est un flâneur né - et vit à la fois à Ostende, sur la côte belge, et dans la ville wallonne de Waulsort, sur les bords de la Meuse. Ses intérêts pour l'art, l'histoire, la musique et la nature se retrouvent souvent dans son travail. Koen Broucke réalise des dessins, des peintures, des vidéos, des livres, des installations et des performances. En 2019, il obtient un doctorat en arts de Luca-KUL avec une thèse sur les champs de bataille et l'atmosphère éthérée qu'ils évoquent. Les paysages, les marines, les natures mortes et les portraits figurent fréquemment dans son œuvre plastique. Dans son travail, il suit parfois les traces de figures emblématiques telles que Vincent Van Gogh, Paul Van Ostaijen, Franz Liszt, etc. Parfois, la fiction et la réalité se confondent et il se met dans la peau d'un personnage fictif. Il a exposé à l'ICC (Anvers), au Musée Dr. Guislain (Gand), au Musée Dhondt-Dhaenens (Deurle), au Pori Art Museum (Finlande), au Stedelijk Museum (Sittard), au Adornes Domein (Bruges) et en 2021 au SMAK (Gand) avec l'exposition The Library. Récemment, il a publié Het geheugen van sneeuw, une sorte de journal intime avec des peintures, des photos, des fragments de texte, des lettres et des réflexions.